Téléphone
La petite histoire
Comprendre simplement
Domaines de présence
Son interprétation dans l'avenir
Les références
Mais encore
by Pepe ©
 
Accueil  Arborescence  Page précédente

La petite histoire  Up Page
Origine, raisons, hasard

Comprendre simplement  Up Page
Vulgarisation, de 7 à 77 ans

Domaines de présence  Up Page
Monde présent

Son interprétation dans l'avenir  Up Page
Monde futur

Les références  Up Page
Réseau Pepe
BE Allemagne
Science & Vie
 
Pourquoi ce site
Je crois que, si les êtres humains que nous sommes ne parviennent pas toujours à évoluer comme ils le souhaiteraient _à s'épanouir professionnellement, sentimentalement et sexuellement (ce que j'appelle les "trois pôles d'intérêts", en psychologie)_ c'est parce qu'il y a des barrages qui entravent leur désir d'accéder à un rêve inachevé. Je pars du principe que tout est possible, à condition de s'entourer de gens qui nous poussent à croire en nous.
 
Contribuer au Réseau Pepe
Ce site est avant tout une encyclopédie ouverte à l'imagination et au savoir, où chacun(e) d'entre vous peut participer.
Si vous avez envie de partager une passion, ou si vous sentez le besoin de vous exprimer sur un point précis, je vous invite à m'adresser un e-mail (adresse électronique accessible sur ma page d'accueil).

Mais encore  Up Page
Réhabilitation
L'inventeur du téléphone est Antonio Meucci et non Graham Bell. Cette erreur vieille de plus de 120 ans vient d'être officiellement d'être réparée par la Chambre des représentants américaine. Bell avait déposé un brevet pour l'invention en 1876, deux ans après l'expiration de celui de l'Italiano-Américain, déposé en 1871. Au moment de sa demande de brevet, Bell travaillait dans le laboratoire servant d'entrepôt au matériel de Meucci ...
 
Micro-ondes cancérigènes
Une étude récente menée par le Dr Rudolf Fitzner, directeur du service Champs électro-magnétiques de la Charité à Berlin, a démontré que des rayonnements de 1800 mégahertz produisent des dommages sur le patrimoine génétique. Les téléphones mobiles ont un champs de rayonnement compris entre 900 et 2400 mégahertz. Ces résultats sont donc inquiétants car ils n'infirment pas l'hypothèse d'une relation entre les rayonnements des portables et l'apparition de cancers.
A ces fréquences de rayonnement, des cellules du sang sont endomagées mais pas encore à un état cancéreux. Le point de non retour à un état irréversible de cellules tumorales se caractérise par une augmentation signifiante des divisions cellulaires in vitro. Plus les rayonnements sont élevés, plus les dommages sont importants. Les chercheurs ont découvert que dans une cellule irradiée, la formation de radicaux oxygéné augmente de 30% et ces substances agressives détruisent le patrimoine génétique.
Des études supplémentaires doivent être menées sur d'autres types cellulaires en 2005, et il reste à voir si ces résultats en éprouvette sont applicables à l'homme.
Cette étude épidémiologique à laquelle participe le centre allemand de recherche sur le cancer DKFZ est menée par l'Organisation Mondiale de la Santé.